Contenu du Programme


Historique

« Un programme novateur qui positionne les entreprises au cœur de l’insertion durable des jeunes candidats à l’emploi ».

Lors de son message à la Nation pour la célébration du 59ème anniversaire de l'accession à l'indépendance du Bénin, le 31 juillet 2019, le Président de la République a annoncé la mise en place d’un Programme Spécial d’Insertion des jeunes dans l’Emploi (PSIE). Il s’agit d’une initiative présidentielle qui consiste “...à recruter, chaque année, à la charge de l’État, 2000 jeunes diplômés à placer dans des entreprises privées ou publiques, sur une période de deux ans, avec l’espoir qu’ils sauront se rendre utiles et efficaces pour se faire recruter à l’issue de la période d’insertion, ou alors qu’ils sauront voler de leurs propres ailes dans l’auto emploi…”.

Le PSIE intervient dans un contexte marqué par l’urgence d’agir pour améliorer l’employabilité des jeunes, tout en contribuant à l’amélioration de la compétitivité des entreprises. De façon spécifique, cette initiative volontariste du Président de la République vise à :

  • améliorer l’employabilité des bénéficiaires du Programme en vue de leur insertion professionnelle durable dans les nouveaux postes d’emploi créés grâce aux actions d’immersion et d’encadrement ;
  • soutenir financièrement les entreprises, par la prise en charge des salaires des titulaires des nouveaux emplois créés dans le cadre du programme.

Principe général

L’Etat soutient la rémunération des postes d’emploi dans les entreprises en vue de satisfaire :

  • d’une part, le besoin quantitatif et qualitatif en ressources humaines des entreprises en marche vers la croissance et le développement;
  • d’autre part, le besoin d’apprentissage et / ou de révélation des potentialités des jeunes diplômés au sein des entreprises.

Bénéficiaires

  • Les jeunes diplômés en quête d’emploi ;
  • Les entreprises en quête d’agents qualifiés et compétents.

Périmètres d’intervention du PSIE

  • Zone géographique : tout le territoire de la République du Bénin;
  • Secteurs ou branches d’activités éligibles : tous les secteurs et branches d’activités à fort potentiel d’emplois révélés par l’analyse du marché du travail, tels que l’agriculture, l’industrie de transformation de produits agricoles, les TIC, la production de matériaux de construction, les énergies renouvelables, l’assainissement, l’aménagement, le textile et la confection, les services (tourisme, hôtellerie, restauration, microfinance, services à la personne, etc.).
  • Durée de l’insertion professionnelle : elle est d’une année renouvelable une seule fois par cohorte de bénéficiaires, notamment en ce qui concerne les candidats à l’emploi.
  • Durée et période du programme : la durée du programme est de cinq (05) ans et s’étendra de 2020 à 2024.
  • Nombre total de candidats à l’emploi impactés : Le nombre total de bénéficiaires escomptés est de 8.000 candidats à l’emploi insérés sur la durée du programme qui est de cinq (05) ans

Apports de l’Etat

  • Prendre en charge le paiement à 100% des salaires et charges associées des employés bénéficiaires du programme (salaire de base, accessoires et charges sociales) pendant un (1) an correspondant aux douze (12) premiers mois d’immersion en entreprise.
  • Prendre en charge partiellement à travers le paiement des charges sociales et fiscales (VPS, IPTS et CNSS) au titre des salaires des allocataires au cours de la seconde année. L’entreprise bénéficiaire quant à elle paie les salaires nets aux allocataires.
  • Apporter, tout au long de la période d’immersion (avant, pendant et après), un accompagnement aux bénéficiaires en vue leur développement personnel et professionnel nécessaire à une meilleure autonomisation et une bonne intégration sur le marché du travail.
  • Assurer le suivi du déroulement du programme.

Rémunération des candidats à l’emploi placés par le PSIE

Au cours de la période d’insertion, les jeunes retenus reçoivent un salaire et bénéficient de toutes les couvertures sociales. La grille de rémunération salariale retenue est alignée sur les meilleures pratiquées par le secteur privé pour les postes équivalents. Cette option permet de structurer le marché du travail, de mettre les bénéficiaires dans les meilleures conditions de travail et ainsi d’assurer le maintien des jeunes insérés dans les emplois. La grille se présente comme suit :

Niveau de qualification Diplôme correspondant Salaire Net en FCFA
Technicien / professionnel BAC professionnel 100 000
Technicien Supérieur BTS / DUT (BAC+2) 150 000
Technicien supérieur spécialisé et assimilés DTS, Licence (BAC+3)
Maitrise (BAC+4)
175 000
Administrateur / Ingénieur Master, Ingénieur (BAC+5) 250 000

Coût et financement du PSIE

Le coût global du PSIE est estimé à 40 milliards de francs CFA pour les 5 années. Il est entièrement financé sur le budget national.

Instruments juridiques (types de contrat)

Trois instruments juridiques complémentaires sont prévus pour encadrer les engagements des parties prenantes au PSIE :

  • Convention-cadre Etat Organisations d’employeurs
  • Contrat d’Appui à l’Emploi des Jeunes
  • Contrat de travail

Positionnement / Ancrage institutionnel

Le présent programme est une initiative présidentielle. Sa conception et la supervision de sa mise en œuvre sont assurées sous le leadership de la Présidence de la République, à travers le Bureau d’Analyse et d’Investigation (BAI).
L’Agence Nationale Pour l’Emploi (ANPE) assure la direction nationale du programme.
Sa mise en œuvre se fait à travers deux (2) organes : le Comité de pilotage (orientation et évaluation) et l’Unité de Coordination (exécution).
Le PSIE fait l’objet d’un suivi dédié et d’un reporting régulier au gouvernement.